Pendant notre séjour, nous avons visités le

Parc Ornithologique du Pont de Gau

Tout d abord les Flamands Roses

Afficher l'image d'origine

Ouvert tous les jours de l’année, le Parc ornithologique de Pont de Gau est le site idéal pour découvrir, observer et photographier de nombreuses espèces d’oiseaux, dont des centaines de flamants roses, dans leur milieu naturel. Étang, marais, pelouses, roubines, roselières et sansouïres forment ce vaste espace de 60 hectares entièrement consacré à la découverte de la nature et des oiseaux de Camargue. C’est par les sentiers du parc, où seul le chant des oiseaux vient interrompre le silence des lieux, que vous pourrez observer, d’encore plus près, des oiseaux qui semblent totalement vous ignorer.

 

L'atout de Pont de Gau, c'est l'étonnante proximité entre le visiteur et la nature : ici, ce sont les hommes qui se fondent dans le monde des oiseaux !

 

Le flamant rose, animal emblématique de la Camargue - Camargue.fr

 

Le Parc Ornithologique du Pont de Gau se situe 4 km environ avant les Saintes-Maries de la Mer. Fondé en 1949 par André Lamouroux, ce parc présente sur 60 hectares des sentiers de découverte de la faune et flore camarguaise,  que l'on peut arpenter librement ou accompagné d'un guide. Jeux de piste, plan des sentiers et topoguides sont fournis à l'accueil.


Au détour des sentiers du Parc Ornithologique du Pont de Gau, tours d'observation et observatoires, placés au coeur des marais, vous permettront d’observer d'encore plus près des oiseaux qui semblent vous ignorer. De nombreuses espèces d'oiseaux, sécurisés dans le parc, se laissent facilement approcher.


Le flamant rose est très présent puisque c'est en Camargue qu'il trouve son seul lieu de reproduction en Europe. On en compte plusieurs centaines en hiver et plusieurs milliers en été.

Le parc accueille depuis quelques années un couple de cigognes.


Centre de soin bénévole, il accueille également des oiseaux blessés.

Des rapaces blessés (aigles, grands ducs, milans, faucons...) et dont l'état ne permet pas un retour à la nature sont hébergés dans de grandes volières.

Image illustrative de l'article Parc ornithologique de Pont-de-Gau

 

 

En 1949, un ornithologue passionné, André Lamouroux, ouvre à Pont-de-Gau un espace composé de petites volières où sont montrés quelques espèces avicoles camarguaises. René Lamouroux, son fils, lui succède en 1974, et décide de permettre aux visiteurs de voir un maximum d'espèces en liberté dans un parc avec possibilité de s'informer grâce à la Maison du parc1. Le rôle de celle-ci est de sensibiliser les visiteurs sur la protection de l'environnement camarguais et la sauvegarde de ce milieu naturel2.

Le parc

Roselières au Pont de Gau (Phragmites australis)

René Lamouroux agrandit d'abord le domaine de douze hectares de marais, aménage et balise des chemins pour permettre aux visiteurs d'approcher au plus près de la faune et de la flore1. Puis, en 1987, il loue le marais de Ginès au Parc naturel régional de Camargue3. Aujourd'hui avec ses 60 hectares, le parc permet de découvrir la faune sauvage dans son milieu naturel composé de marais, d'étangs, de roselières, de pelouses, de sansouires et de roubines. Cette diversité favorise la présence d'une grande variété d'espèces d'oiseaux, tant sédentaires que migratrices4.

 

 

 

A la découverte des beautés de la Camargue

Un Parc Ornithologique en Camargue

 

 

 

Parc ornithologique Camargue

 

Pourquoi visiter le Parc ornithologique du Pont de Gau ?

 

 

 

Pour une raison très simple, le parc présente aux grands et aux petits les plus beaux oiseaux qui peuplent la Camargue, les flamants roses bien sûr qu’on peut presque toucher, mais aussi les grands hérons cendrés au regard sévère, les belles aigrettes blanches. On peut aussi y voir des loutres, des ragondins et bien d’autres espèces.

 

 

 

Comment s’organise la balade dans le parc ?

 

 

 

Deux circuits se présentent à vous, le petit (2km) et le grand (5km) qui se font sans même qu’on y pense tant il y a de choses à voir. On suit de petits chemins au milieu des arbres et des roseaux à la découverte de la faune et de la flore. Il faut prendre son temps tout simplement pour profiter du grand air et du paysage.

 

 

 

Parc ornithologique Camargue, les sentiers

 

Sur la partie du grand chemin si l’on peut dire, on découvre un paysage de marais où se nichent des observatoires en bois pour voir sans être vu. La lumière en fin de journée est merveilleuse avec les reflets du ciel et du soleil dans le vaste étang.

 

Un conseil, si vous visitez le parc avec de jeunes enfants, préférez le petit parcours. Le grand parcours (5 km) avec de petites jambes peut rapidement devenir une catastrophe si vos enfants n’ont qu’un regard distrait pour la faune et la flore environnante.

 

 

 

Parc ornithologique Camargue, les marais

 

Les flamants roses, seigneurs du parc

 

 

 

Les flamants sont ici les rois. Vous apprendrez tout sur cette espèce si particulière. Des ornithologues sont présents dans le parc pour répondre à toutes les questions. On les repère facilement avec leurs appareils photos camouflés qui servent à l’identification des individus. Chaque flamant est bagué et un réseau mondial de sentinelles surveillent les déplacements des volatiles.

 

Ces derniers ne sont pas des oiseaux migrateurs comme on le pense souvent. Ils voyagent sur de grandes distances simplement pour trouver leur nourriture, cette fameuse crevette minuscule qui leur donne cette belle couleur rose.

 

Dans le Parc ornithologique du Pont de Gau, les flamants sont les stars notamment au printemps, à la saison des amours. C’est un spectacle étonnant et unique à voir. Les mâles se promènent en poussant des cris rauques, l’œil rose aux aguets prêts à mordre le concurrent trop pressent.

 

C’est une étrange danse qui se met en place, grégaire et bruyante.

 

 

 

Parc ornithologique Camargue, les flamants

 

L’attroupement mélange mâles et femelles dans une chorégraphie de l’amour naissant où de temps à autre un beau mâle déploie ses immenses ailes en un clin d’œil tel un sémaphore. Au rose vif et au noir des ailes déployées répond le froufrou des plumes blanches des femelles qu’elles soulèvent doucement.

 

Le plus étonnant dans ce spectacle est le mélange des différents groupes de flamants côte à côte, à peine à dix mètres l’un de l’autre. L’un s’ébroue dans un vacarme assourdissant tandis que l’autre, parfaitement aligné, dort, têtes enroulées sur le dos, parfaitement insouciant.

 

 

 

flamants endormis Parc ornithologique Camargue

 

Le parc ornithologique en famille

 

 

 

Le parc ornithologique du Pont de Gau est idéal pour une grande et belle balade en famille en Camargue. A l’entrée du parc, vous trouverez un parcours didactique pour petits et grands expliquant les différentes espèces que vous rencontrerez au gré de la visite, oiseaux, rongeurs, flore.

 

Une aire de pique-nique au bord de l’étang avec une petite cabane proposant des boissons est disponible. On trouve également au début du circuit des tables pour se restaurer.

 

 

 

Le Parc en pratique

 

 

 

Le Parc est ouvert tous les jours sauf le 25 décembre. De 9H00 au coucher du soleil du 1er avril au 30 septembre et de 10h00 au coucher du soleil du 1er octobre au 31 mars. Tarifs : adulte 7,50€, enfants de 4 à 12 ans 5€ – Tel : 04 90 97 82 62.

http://www.camargue-directe.com/parc-ornithologique-camargue/

 

 

 

Les cabanes de gardian

Afficher l'image d'origine

 

 

Demeure des gardians, des pêcheurs et des bergers, la cabane se reconnaît à son volume géométrique, juxtaposition d’un parallélépipède, d’un cylindre, d’un cône et d’un prisme.
L’architecture traditionnelle de cette cabane est fruit de simplicité et d’ingéniosité. Son abside tourne le dos au mistral.

 


 

Cette demeure aux murs bas blanchis à la chaux a un grand toit traversé d’un chevron, dont l’extrémité est parfois surmontée d’une corne de taureau ou d’une pièce de bois transversale pour former une croix. Ce chevron, placé à l’opposé de l’abside de la cabane éloigne la foudre et sert à nouer la corde qui l’amarre au sol, les jours de grands vents.

 

Jadis, les murs des cabanes étaient construits avec des matériaux issus des marais : glaise et roseaux. Aujourd’hui, d’autres matériaux sont employés… mais son architecture est toujours appréciée pour le plaisir de faire vivre la tradition ou tout simplement pour son adaptation aux conditions climatiques.

 

 

 

 

Afficher l'image d'origine

Élevage de chevaux et taureaux, gîte et animations à ARLES.

 

Un havre de sérénité au coeur de la CAMARGUE.

LA MANADE JACQUES MAILHAN élève des chevaux et des taureaux. Dans le cadre de son activité touristique, Jacques MAILHAN propose des spectacles, des réceptions, des safaris en 4x4, pour visiter l'élevage au coeur de la CAMARGUE. Les personnes peuvent aussi bénéficier de gîtes, d'un restaurant, d'une salle de location, où ils peuvent organiser leurs soirées de groupe. En parallèle, LA MANADE JACQUES MAILHAN vend aussi des chevaux sur place à ARLES.

 

 

 

L'amour du pays

 

Si Marcel Mailhan a fondé la manade en 1954, s’il a reçu chez lui maintes célébrités, de Jacky Kennedy à Georges Pompidou, Jacques a hérité de son père ce don de transmettre sa passion aux autres. C’est donc très naturellement qu’il vous accueille au MAS DES BERNACLES. Là, au fil des animations traditionnelles et au gré des conversations, il vous fera découvrir son amour pour le pays dans lequel il vit : la Camargue et ses animaux fascinants, partie intégrante de sa vie. Un mas perdu au milieu d’une Camargue luxuriante, des centaines d’hectares de salicorne, de saladelle, de tamaris, des marais, des taureaux, des chevaux, des arènes…

 

Des activités pour votre plaisir

 

Située à ARLES depuis des décennies, la MANADE JACQUES MAILHAN en plus de l'élevage de taureaux et chevaux, vous propose de multiples activités. Deux gîtes et une Cabane de Gardian sont à votre disposition pour vos séjours. 

Au MAS DES BERNACLES, dans deux vastes salles entièrement rénovées pour des mariages, séminaires, banquets ou réceptions, Jacques Mailhan peut recevoir de 30 à 200 personnes.

Des prestations sur mesure, en lien avec la Camargue, la nature, peuvent aussi être organisées.

 

Afficher l'image d'origine

 

La fête votive

Comme dans la plupart des villages de ces zones de fortes traditions que sont la Provence et le Languedoc, le village des Saintes Maries de la Mer possède sa Fête Votive.
Organisée généralement autour du troisième week-end de juin, elle se déroule sur 6 journées offrant chacune un thème différent.

Les jeunes et les "festaïres" du village animent alors les rues et places, vêtus aux couleurs de la Fête, ils se mesurent aux taureaux au cours d'abrivado, de bandido et de courses de taureaux improvisées.
Le village se transforme en vaste terrain de jeux autour d'une fête foraine, les penas et groupes folkloriques apportent une note musicale à la folle ambiance qui envahit les rues.


Très attendue par les camarguais, la Fête Votive donne l'occasion aux vacanciers de découvrir les traditions locales en partageant une bonne humeur et une ambiance festive communicatives.

Afficher l'image d'origine

Une petite pause dans un restaurant bien méritée après toutes ses belles découvertes

Afficher l'image d'origine

Un petit coup c est tout pour le dernier jour de l année. Amicalement

Afficher l'image d'origine

Merci de suivre mon reportage sur ses trois derniers de l année  je vous fais profiter de la balade en images.