Ventre gonflé désagréable pour beaucoup d entre nous

Qu en dit t on ?

Il n’y a rien d’attrayant à propos d’un ventre gonflé qui ressemble à un énorme ballon qui est sur le point d’exploser, sans parler de tous les gaz et de l’inconfort. Les ballonnements sont  fréquents après les repas lourds, mais pour certaines personnes, ils font partie intégrante de leur vie quotidienne.

 

Qu’est-ce qui fait que votre ventre gonfle?

 

1. Consommation d’eau insuffisante

 

La déshydratation est une cause majeure de nombreux problèmes de santé. Une consommation excessive de café et d’alcool contribue aussi au problème. C’était quand la dernière fois que vous avez bu 6 à 8 verres d’eau pendant la journée?

 

Lorsque le corps manque d’eau, il utilise les liquides de ses tissus, ce qui signifie que les ballonnements peuvent apparaître à la suite de rétention d’eau. Alors, essayez de boire plus d’eau.

 

2. Constipation

 

La constipation est un problème plutôt désagréable, et il indique que vous avez besoin de plus d’aliments riches en fibres. Les gaz qui restent piégés derrière les fèces ne vont pas rester immobiles pendant une longue période, vous savez.

 

Augmentez les fibres progressivement, sinon cela empirera le problème. Mangez plus de bonnes salades. Faites-vous plaisir avec les smoothies et les baies. Ca a l’air délicieux, non?

 

3. Stress chronique

 

Croyez-le ou non, le stress peut provoquer des ballonnements. Lorsque vous êtes stressé, votre système digestif ne parvient pas à remplir sa fonction correctement. Vos ballonnements peuvent être causés par la constipation et les maux d’estomac. Alors, essayez de vous libérer des émotions négatives, et vous allez résoudre votre problème pour de bon.

 

4. Manger trop vite

Les aliments partiellement mâchés sont digérés lentement, et vous êtes ballonné. C’est aussi simple que ça. Alors, prenez de petites bouchées et mâchez bien.

 

5. Glucides

 

Une consommation excessive de glucides peut contribuer à votre ventre ballonné. Envisagez de manger des aliments à faible teneur en glucides, et diminuez fortement votre consommation de sucre et d’alcool. Mangez plus de fruits et de légumes frais.

 

Sources:
www.fhfn.org
supertastyrecipes.com

Le ventre gonflé, ou ballonnement abdominal, fait partie des troubles digestifs fréquents et sans gravité, souvent associés à de mauvaises habitudes alimentaires. Présentation des principales causes, et facteurs de risques associés à ce trouble.

 

 

 

Posez votre question »

Ventre gonflé - Causes

 

 

 

Juin 2016


Le ventre gonflé, ou ballonnement abdominal, fait partie des troubles digestifs fréquents et sans gravité, souvent associés à de mauvaises habitudes alimentaires. Présentation des principales causes, et facteurs de risques associés à ce trouble.


Causes

Règles

Quelques jours précédant les règles (de 5 à 7 jours avant les menstruations), les femmes sont affectées de ce que l'on appelle le syndrome prémenstruel. On considère qu'environ une femme sur 3 est atteinte de ce syndrome, correspondant à l'ensemble des symptômes précédant la survenue des règles. Ces symptômes comprennent notamment des maux de ventre, des crampes abdominales, des douleurs lombaires, une constipation ou une diarrhée ainsi que des bouffées de chaleur, céphalée et migraine. Des démangeaisons, une sensation de fatigue et une perte d'appétit peuvent aussi être constatés. Ces symptômes disparaissent normalement dans les jours qui suivent les règles.

Grossesse

En période de grossesse le ventre est gonflé et dur, il s'agit d'un des symptômes classiques. La progestérone produite en plus grande quantité provoque des perturbations du transit intestinal pouvant occasionner une constipation.

Gaz

L'absorption de certains aliments favorise la fermentation et la libération de gaz lors de la digestion. Ce phénomène abouti fréquemment à un symptôme de ballonnement, ou « ventre gonflé ». Parmi les aliments en causes, citons les pâtes et les céréales, les viandes de type abat, charcuterie, viandes en sauces, les légumes (crudités, haricots blancs et légumes secs, concombres, choux, navet, oignon, etc. ), les œufs frits, le pain (ex : pain de mie), les laitages et fromages fermentés, les graisses cuites et des boissons comme les jus de pommes, jus de raisin, boissons gazeuses, boissons alcoolisées, boissons glacées ou bière.

 

Après manger

Le rythme alimentaire est fréquemment en cause dans l'apparition de ballonnements : en cas d'ingestion rapide d'aliments, la digestion est ralentie.
L'estomac reçoit une grande quantité d'aliments insuffisamment broyés (mastication) : ce stress est à l'origine d'une sensation de lourdeur et de ballonnements, et favorise l'aérophagie, et l'aérocolie (accumulation de gaz dans le côlon). Il est important de prendre le temps de manger, et de mastiquer les aliments, pour diminuer le risque de ballonnements. De même, un repas trop copieux majore, plus particulièrement le soir, majore le symptôme de ballonnement.

Constipation

L'accumulation de selles dans le gros intestin accentue la fermentation, à l'origine d'une plus grande production de gaz.

Ménopause

Chez la femme, les modifications hormonales et physiologiques associées à la ménopause peut favoriser l'apparition de tissu graisseux autour de la sangle abdominale.

Stress

Le stress et les états anxieux jouent un rôle dans l'apparition ou l'aggravation des ballonnements intestinaux.

Vieillissement

Le ralentissement du métabolisme lié au vieillissement favorise le stockage de graisses, qui peuvent se fixer sur la ceinture l'abdominale.

Pathologies en cause

Le ventre gonflé peut être un symptôme, parmi d'autres, de maladies digestives plus ou moins sévères comme le syndrome de l'intestin irritable, la maladie de Crohn et le cancer du côlon.

 

Quand consulter ?

Consultez votre médecin en cas de persistance des ballonnements, ou d'apparition ou d'aggravation de symptômes associés comme lors de nausée et vomissements, de diarrhées, de la présence de sang dans le selles ou de douleurs (brûlures).

 

Traitements

Le traitement des ballonnements dans les cas de troubles fonctionnels intestins bénins, reposent notamment sur le changement des habitudes alimentaires (manger lentement, éviter certains aliments), l'hydratation (consommation d'eau entre les repas), l'activité physique et la prise de charbon actif.

Lire également notre article : Les ballonnements : comment les soulager et les éviter ?

En savoir plus

10 conseils pour réduire les ballonnements sur Journal des femmes.